Disfruta del turismo rural en Cantabria en la Posada rural el Remanso, cerca de Cabarceno y Santander

RESERVA ONLINE

BUSCAR

Vallées du Fleuve Pas

 Vallées formées par Toranzo, Carriedo, Cayon et du Pas:

 

Un des endroits les plus beaux de la Cantabrique est la contrée de la vallée du Pas , un endroit où se conservent la tradition et une culture propre, clairement différenciée de la culture montagnarde du reste de la Cantabrique. Une des ses caractéristiques les plus remarquables est son isolement, raison pour laquelle jusqu'à il y a très peu de temps beaucoup de ses coutumes se sont conservées intactes.

L'on n'a pas trouvé de vestiges d'occupation humaine antérieure au Moyen Age dans cette vallée, bien que dans des régions très proches se trouve l'important ensemble préhistorique de Puente Viesgo avec des restes du Paléolithique Inférieur ou plus anciens encore dans la Grotte del Salitre à Miera et dans la chaîne de montagnes de Cabarga où l'on a trouvé des restes importants, comme celui du Caldero de Cabárceno, récipient en cuivre utilisé pour les taches minières. Ces trouvailles nous obligent à penser que cette vallée fut habitée ou pour le moins connue par ces hommes de la préhistoire et des époques postérieures, bien que ce ne soit que jusqu'au commencement du Moyen Age qu'apparaîtront les premiers restes et les premières références écrites de cette vallée.

{youtube}f8YSpV0MCqE{/youtube}

Les trois Villas Pasiegas:

 

VALLÉE DU PISUEÑA

 

A l'époque médiévale avec le pouvoir des abbés les premiers noyaux de population commencent à se créer, dans la recherche de la protection des monastères. Nous en trouvons un bon exemple dans cette vallée avec la fondation en 811 du double monastère de San Vicente de Fistoles, qui devint un des plus influents de l'époque.

Les premiers établissements humains dans la vallée de la Mier se manifestent par les restes trouvés dans la grotte du Rascaño , à Mirones , datant de la période aurignacienne ( 30.000 A .P). Par la suite on a pu constater des occupations solutréennes ( 19.000 A .P) et azilense ( 9.000 A .P).

 

Vallée du Miera

 

 

A l'âge du Fer, les Cantabres, peuple d'origine celte, créent des établissements dans la zone de Liérganes.

 

Dans le Haut Moyen Âge un repeuplement de la partie haute de la vallée se produisit aux environs du XVI ème siècle.

En 1622 la première fabrique d'artillerie, de munitions et de pièces de fer fondu s'installa et permit la formation d'un grand complexe industriel qui déclina à la fin du XVII ème siècle. La création d'un Balnéaire au XIX ème siècle fut un autre fait historique qui modifia l'activité économique de la région bien que ses eaux aient été déjà utilisées dès la fin du XII ème siècle. Cette dernière activité continue de nos jours.

VALLÉE DU PAS:

La marque de l'histoire dans la vallée du Pas se trouve dans les traces laissées par les premiers habitants du Paléolithique Inférieur, Moyen et Supérieur, dans les Gorges du Mont Castillo à Puente Viesgo. D'autres prospections archéologiques n'ont pas apporté de matériel significatif bien que l'on connaisse l'existence d'une voie romaine unissant Julióbriga avec Portus Victoriae (Santander) qui descendait par le port de l'écu et s'internait dans cette vallée.

{googleDir hide_direction_text=1 from="Riotuerto" to="43.158925,-3.782022"}    


 Autre aspect intéressant relatif à l'origine du Peuplement Pasiego, est le fait qu'il remonterait aux premières années du onzième siècle où existait une organisation de l'espace particulière, se caractérisant par l'exploitation individuelle fondée sur la distribution par altitude des pâturages assurant la nourriture du bétail indépendamment des saisons et qui a marqué le paysage actuel.

A partir du douzième siècle les paysans libres se recommandent à la noblesse laïque, ce qui provoquera une augmentation de son pouvoir ainsi que l'augmentation des lignages locaux. Des luttes se produiront entre eux pour obtenir le territoire le plus étendu et le plus grand nombre de vassaux.

En el valle del Pas se encuentran los municipios rurales de: Puente Viesgo, Santiurde de Toranzo, Corvera de Toranzo, Luena, San Pedro del Romeral y Vega de Pas.

En el valle del Pisueña los municipios rurales de: Penagos, Castañeda, Sta. María de Cayón, Villafufre, Saro, Villacarriedo y Selaya.

{googleDir hide_direction_text=1 from="Riotuerto" to="43.158925,-3.782022"}    

Las tres Villas Pasiegas:

En el valle formado por el río Miera :el municipio de Lierganes, San Roque de Riomiera y Miera. Todas estas poblaciones forman un territorio que contiene un valioso patrimonio natural, histórico, artístico, rural y cultural.

Aunque la atracción más destacada de los Valles es, sin duda, el Parque de Cabarceno, cabe destacar el municipio de Puente Viesgo, con su bello Balneario y uno de los conjuntos de cuevas prehistóricas más importantes de la región, las Cuevas Prehistóricas de Puente Viesgo.

{youtube}f8YSpV0MCqE{/youtube} 

De turismo por la zona, arquitectura y gastronomia tipicas:

De entre las localidades más conocidas, merece la pena visitar la Villa de Selaya , donde encontraremos un numeroso grupo de casas de piedra blasonadas, entre las que destacamos el Palacio de Miera y el Palacio de Donadio. Pero si por algo destacan estan localidades es por ser la cuna de los productos típicos de Cantabria, así que no debe dejar de degustar sus riquísimos sobaos pasiegos y las sabrosas quesadas.

Otros pueblos con un interesante patrimonio arquitectónico son Liérganes, (declarado conjunto histórico - artístico en 1978), Villacarriedo (Palacio de Soñanes) y Esles de Cayón.

También resulta visita obligada para el visitante de la zona el Museo Etnográfico de las Tres Villas Pasiegas, en Vega de Pas (pueblo de extraordinaria belleza paisajística en el que se rodó el film "La vida que nos espera").